La supervision de coachs

Le regard extérieur et neutre du superviseur permet au coaché de se remettre en question et d’assurer une bonne posture éthique et déontologique.
Il est essentiel de créer un climat de confiance dans lequel le supervisé se sent en sécurité pour explorer les différentes zones de son travail.

ACT - Action Changes Things

La supervision de votre pratique de coaching est une nécessité absolue, soulignée par tous les codes de déontologie des organismes professionnels.

Il est important que vous puissiez surmonter les obstacles que vous rencontrez. Parfois il s’agit d’obstacles personnels et parfois d’obstacles professionnels.

Vous pouvez également rencontrer une difficulté dans l’exercice de votre activité, ou vous pouvez rencontrer une difficulté avec l’un de vos clients.

Je vous propose des ateliers de supervisions :

« les thèmes abordés lors d’une supervision de coach à travers vos cas pratiques ».

  1. Identités : coach et superviseur.
  2. Faire l’état des lieux de la situation.
  3. Prendre du recul sur votre pratique de coaching.
  4. Prendre conscience de vos propres résistances
  5. Etablir la relation au sein du dispositif de supervision.
  6. Parcourir les diverses théories de l’humain : L’alliance, le transfert, l’analyse des défenses, le reflet systémique, résonnance, processus de groupe, mécanismes interculturels, intelligence relationnelle, points aveugles, points muets, etc.
  7. Comment faire pour ne pas s’éparpiller ?
  8. S’assurer après chaque séance que le coaché a progressé dans un domaine.
  9. Elaborer le contrat avec l’entreprise ou le particulier.
  10. S’assurer du développement du supervisé.
  11. Principes de la supervision collective.
  12. Ethique et déontologie.

Enregistré sous le numéro 53 56 08271 56